Les pousse-pousses de Madagascar

Si les moyens de se déplacer sont tout aussi nombreux à Madagascar que dans n'importe quel lieu à travers le monde, il existe un véhicule particulièrement apprécié des locaux et des touristes : le pousse-pousse ou encore appelé « posiposy » ou « posy ».

Relique de la période des colonies, le pousse-pousse demeure l’un des moyens de transports privilégiés par les malgaches pour leurs déplacements au quotidien, de jour comme de nuit.

 

 

Origines du pousse-pousse

Le pousse-pousse est un véhicule qui tire ses origines d'Asie et plus précisément de Chine. Il a été importé par l'immigration des travailleurs chinois dès le début du 20e siècle.

Parfaitement adapté aux habitudes des habitants, c'est un moyen fiable et efficace de se déplacer rapidement au quotidien dans l'île Rouge.

Autrefois, service proposé par les paysans venus en ville pour gagner leur vie, aujourd'hui, la profession est réglementée et tout tireur de pousse-pousse doit-être en possession d'un permis de tirer.

Il est très apprécié des visiteurs et autres touristes qui peuvent aussi négocier des trajets guidés à travers les différentes villes.

 

Le pousse-pousse en chiffres

Seulement 2% des tireurs sont propriétaires de leur propre pousse-pousse. La plupart des tireurs louent leur outil de travail à la journée à un plus gros entrepreneur.

Antsirabe est considérée comme la capitale du pousse-pousse, la plupart des habitants se déplacent avec. On n’y dénombre pas moins de 5000 véhicules en activité.

 

Le prix d'un pousse-pousse

Pour le tireur, la location du véhicule coûte généralement 2€ la journée. A l'achat, le prix peut atteindre une centaine d'euros, cependant compte tenu du niveau de vie à Madagascar peu de conducteurs peuvent se permettre d'en être propriétaire.

Le prix d’un trajet moyen en pousse-pousse se chiffre entre 0.30 et 0.80 cts d’euro. Sa force est bien sûr son prix. Très peu cher, il permet également de déplacer des charges jusqu'à 100 kilos efficacement.

Conseil : veillez à toujours vous accorder sur le tarif d’une course en pousse-pousse avec son tireur afin d’éviter toute déconvenue une fois arrivé à destination.

Enfin, il n’est pas nécessairement obligé de réserver un pousse-pousse ! Tous comme un taxi, vous pouvez le prendre sur le pouce.

 

Mieux qu'un bus ou un taxi ?

Globalement, le pousse-pousse à Madagascar demeure l’idéal pour des trajets courts avec peu de bagages. Vous pourrez vous déplacer très rapidement à travers la ville pour un prix défiant toute concurrence.

L'aspect humain est aussi bien plus présent qu'avec tout autre moyen de transport. Le tireur peut vous fournir des renseignements utiles, vous raconter des histoires locales pour vous divertir. Le trajet n'en sera que plus agréable !

Le taxi brousse ou le bus seront eux à privilégier pour vos déplacements sur de plus longues distances ou pour des trajets avec plus d’effets personnels. Ils offrent un confort que ne vous apportera pas le pousse-pousse.

 

Le tuk-tuk, le nouveau concurrent du pousse-pousse

Depuis plusieurs années, on voit fleurir à travers les villes malgaches de nombreux véhicules motorisés qui viennent concurrencer directement l'usage du pousse-pousse. Il s'agit des tuk-tuks.

Contrairement à leurs homologues fonctionnant grâce à l'effort physique de leur conducteur, les tuktuks disposent d'un moteur et permettent de transporter des poids plus conséquents ainsi que d'accueillir plus de passagers.

L’inconvénient reste cependant le prix. Avec un coût d'entretien ajouté à la consommation d’essence, le prix d’une course en tuk-tuk est naturellement plus élevé qu’en pousse-pousse.

 

Les problématiques du transport en pousse-pousse à Madagascar

Dans l’ensemble, les transports en communs à Madagascar sont peu onéreux, le pousse-pousse en tête. Cependant, compte tenu du niveau de vie moyen extrêmement bas du pays, vous devrez rester vigilant quant à la probité du chauffeur ainsi qu’aux tarifs qu’il pratique.

Selon la durée du trajet que vous prévoyez, vous devrez prendre en compte l’état des routes souvent désastreux en dehors des grandes voies. Il peut s’agir de pistes avec leur lot de poussière, ou bien de bitume endommagé avec des nids de poules… A noter également que la pluie peut s’inviter au voyage et rendre les déplacements plus périlleux.

Attention également : dans certaines grandes villes de Madagascar l’usage répandu des poussepousse, lié à une certaine souplesse des usages du code de la route, engendre de nombreux embouteillages et rallonge donc les temps de trajets.

 

Alternative au pousse-pousse pour se déplacer dans Madagascar

En matière de déplacement sur l’île, les besoins des touristes peuvent être très divers selon leur budget, leurs exigences en termes de confort et/ou s’ils voyagent seuls ou en groupe.

Un backpacker seul peut très bien se satisfaire d’un pousse-pousse et autres tuk-tuk. En revanche, pour une famille, dont le souci de pouvoir effectuer des trajets sans déconvenues participe à un séjour serein, nous suggérons la location de 4x4 avec chauffeur.

Cette alternative au pousse-pousse présente divers avantages :

  • • Confort
  • • Parcours de plus grandes distances
  • • Sécurité dans vos déplacements
  • • Chauffeur bilingues : ils connaissent parfaitement les routes à emprunter et peuvent faire office de guide touristique

Vous prévoyez un voyage à Madagascar ? N’hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous orienter dans vos choix et vous proposer les meilleurs tarifs !

 

INFORMATIONS AVANT RÉSERVATION